Nouveau livre : La Pâtisserie Crue

Bonjour,

On se retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un nouveau livre dans le monde de la rawfood : La pâtisserie crue par Ophélie Véron, la célèbre blogueuse AntigonneXXI.
C’est un véritable coup de cœur pour ne pas dire must have ! Ce livre est rempli de très belles recettes accessibles à tout le monde. En effet, Ophélie a décidé de n’utiliser qu’un Blender, alors que généralement, la cuisine crue nécessite souvent l’utilisation d’un déshydrateur. Un vrai plus car nous n’avons pas tous cet appareil chez nous, malgré le fait qu’il soit très utile.
Redécouvrir le goût des ingrédients bruts, jouer avec les textures, le mélange des saveurs, Ophélie réussi le pari avec brio pour notre plus grand plaisir.

Un rapide tour d’horizon de ce qu’on peut découvrir dans ce livre :
Un chapitre sur les ingrédients incontournables, le matériel, pourquoi la pâtisserie crue, mais aussi les bases de la pâtisserie crue avec une dizaine de recettes.
Ensuite, Ophélie nous propose une quinzaine de recettes classiques qu’elle revisite et autant vous dire que c’est une vraie réussite.
Vient ensuite 12 recettes sur « les Généreux » comme elle les appelle, avec 12 recettes de superbes gâteaux à partager en famille ou entre amis sans jamais tomber dans l’ennui. Vous l’aurez donc compris, ce livre est une vraie invitation à la gourmandise. Bien sûr tout est 100% végétal et sans cuisson.
Ophélie a eu la gentillesse de répondre à notre petite interview qui, nous l’espérons vous apportera encore plus envie de découvrir et acheter ce livre signé La Plage.

La pâtisserie crue et végétale pour retrouver le goût des aliments sains

La-pâtisserie-crue

En image, sa superbe mousse au chocolat qui ne demande qu’à être dévorée.

Mousse-au-chocolat

-Pourquoi la pâtisserie crue ? Et en fin de compte, pourquoi pas 😉 Raconte nous un peu cette amour pour la cuisine crue et plus particulièrement la pâtisserie.

Je suis tombée dans la pâtisserie crue un peu comme Obélix est tombé dans la marmite de potion magique : avec curiosité, gourmandise et enthousiasme ! J’ai tout de suite accroché avec la simplicité des techniques utilisées, et je voyais les défis posés par ce nouveau type de cuisine comme autant de jeux pour stimuler ma créativité : comment faire une pâte à tarte sans farine ? Une mousse au chocolat sans œufs ? Une crème au beurre sans beurre ? J’ai également été conquise par la richesse de la pâtisserie crue. Sans cuisson, c’est aussi sans sucre blanc, sans beurre ni margarine : c’est toute la saveur brute des aliments qui est mise à l’honneur. On apprend ainsi à savourer les ingrédients tels qu’ils sont, simples et frais, et à les relever avec délicatesse, par des épices bien choisies, quelques gouttes d’huile essentielle ou un filet de sirop d’érable. Bref, essayer la pâtisserie crue, c’est l’adopter !

ophélie-véron-la-patisserie-crue

-Dans ton livre, il y a énormément de recettes, mais aussi tout un chapitre sur les ingrédients phares de la rawfood, cela a du être un gros boulot de fond. Combien de temps tu as mis pour faire ce livre ?

Pas mal de temps, je dirais ! J’ai commencé à y réfléchir et à faire quelques recettes ‘test’ à l’automne dernier, puis j’ai consacré une grande partie de mes vacances de Noël et mon mois de janvier à les réaliser. Les photographier n’était pas toujours aisé, en raison du manque de luminosité en cette saison, mais j’ai vite compris que, grâce à la réverbération, la neige offre beaucoup de lumière… ce qui était bien pratique ! J’ai rédigé les textes tout à la fin… et je ne le ferai plus ! La prochaine fois, je m’y attellerai dès le début, car la rédaction a pris pas mal de temps !

CK-marbré

-Quel est l’ingrédient dont tu ne pourrais plus te passer dans la cuisine crue ?

Mmm… question difficile car j’ai beaucoup d’aliments chouchous ! Je dirais que les dattes et les noix de cajou sont vraiment une base essentielle à la pâtisserie crue, car les premières offrent de la texture et un édulcorant discret, idéal pour une pâte à tarte ou pour sucrer sans goût trop prononcé, et les secondes sont essentielles à la confection de crèmes en tout genre – crème anglaise ou pâtissière, cheesecake, etc.
Sinon, je dirais que la purée d’amande complète est ma précieuse amie pour obtenir un petit goût de praliné ou, avec une pincée de sel, un caramel hautement addictif !

-Avec la cuisine crue, il faut souvent un déshydrateur, est-ce que dans ton livre, toutes les recettes nécessitent cet appareil ?

Non, je souhaitais justement que mon livre reste accessible et s’adresse au plus grand nombre. Comme je sais que peu de gens encore ont un déshydrateur à leur disposition, j’ai choisi de ne présenter que des recettes réalisables sans déshydrateur. La plupart nécessitent déjà un robot ou un blender : c’est bien assez !

Tablettes-de-chocolat

-On lit souvent que les pâtisseries crues ont toujours ce petit goût de noix de coco qui revient, c’est très bon mais parfois un peu écœurant. Est-ce le cas aussi pour tes recettes ? Tu en utilises systématiquement ?

Non, justement, j’ai essayé de ne pas ‘noyer’ mes préparations sous des tonnes d’huile de coco. Certes, l’huile de coco, c’est très bon et très pratique (cela permet de solidifier des crèmes ou des pâtes), mais je voulais d’une part éviter la présence systématique de cette saveur dans l’ensemble de mes desserts et, d’autre part, alléger un peu ceux-ci car la pâtisserie crue peut certes être délicieuse, mais aussi très riche ! J’ai donc choisi d’utiliser l’huile de coco de façon parcimonieuse et non de manière systématique, en alternant avec du beurre de cacao, au goût très doux, et avec de l’agar-agar. Certes, l’agar-agar n’est pas à proprement parler un aliment cru, puisqu’il nécessite l’utilisation d’eau bouillante mais, dans la mesure où il ne dénature pas les autres ingrédients, le résultat est le même. On y gagne en légèreté comme en simplicité, car le goût premier des autres aliments est respecté.

fudges

-Quel conseil donnerais-tu aux néophytes pour qu’ils s’intéressent aux pâtisseries crues et donc à ton livre ?

Si vous êtes gourmands (très gourmands !), curieux (très curieux !) et que vous êtes en quête de simplicité, de plaisir sain et de saveur retrouvée, alors ce livre est fait pour vous !

-On a craqué sur quelques recettes, notamment la mousse au chocolat super bluffante mais aussi le cœur coulant chocolat qui est absolument fou, bravo. Et toi, quelles sont tes recettes favorites du livre ?

Oh, merci beaucoup ! La mousse au chocolat est en effet très gourmande, de même que le cœur coulant (miam, l’évoquer me met l’eau à la bouche !), mais je dirais que l’une de mes recettes préférées, ce sont vraiment les fudges. Ils sont très simples à faire, prêts en un rien de temps et, surtout, ils sont carrément décadents ! Qui aurait cru qu’on puisse faire des fudges sans lait concentré ni sucre blanc ? Et bien, c’est possible et je dirais même que le résultat dépasse les originaux !

Livre-la-plage

Craquerez-vous maintenant ? 😉

Partagez cet article avec vos amis !
    Ce contenu a été publié dans Livres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

    Une réponse à Nouveau livre : La Pâtisserie Crue

    1. Une belle interview, et un livre absolument indispensable, en effet! Merci!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *