Découvrez une amoureuse de la cuisine saine et naturelle : Mély, de Chaudron pastel !

Mély est une passionnée de l'alimentation saine et naturelleImpossible que vous soyez passé à coté de son joli blog et ses recettes imagées, pleines de poésie. D’ailleurs, vous l’avez déjà rencontré ici dans la mesure où Mély réalise de temps en temps des vidéos de recettes en alimentation vivante.

Je suis certain que son imagination vous a surpris plus d’une fois, tout comme l’originalité de ses recettes. Et bien, je vous propose aujourd’hui de partir à la découverte de cette grande amoureuse de la vie !

 

Bonjour Mely… Peux-tu nous dire en quelques mots qui tu es !

Bonjour ☼

Je suis une jeune femme amoureuse de la Vie, avant tout. J’aime les jolies choses, la douceur, les gens, rencontrer, donner, et transmettre de l’Amour de mille et une manières différentes. J’ai une soif (et une faim) insatiable d’apprendre, de découvrir, de créer, et quelque part… de Vivre, tout simplement.

Professionnellement parlant (telle était peut-être le but de ta question, alors, je vais tenter d’y répondre !), je suis naturopathe, consultante en cuisine saine et gourmande, créatrice et photographe culinaire (oui, rien que ça !).

 

Tu as un très beau site, chaudronpastel. Comment t’es venue l’idée du site, et son nom ?

Oh… C’est un peu magique comme histoire.

Mon site a été crée tout début 2007. À l’époque, j’ai créé mon blog sur la plateforme canalblog, et je l’avais créé principalement pour tester, et partager mes essais culinaires dans le domaine de la pâtisserie traditionnelle.

J’étais à des années-lumière d’une cuisine saine 🙂

Et… J’étais à des années-lumière, aussi, de me douter qu’un jour, mon joli Chaudron deviendrait ce qu’il est aujourd’hui, et que surtout, surtout, j’en ferai mon métier ! Une merveilleuse (et bien longue) histoire a suivi, et mon Chaudron est passé de l’état d’une jolie chenille à un joli papillon.

Quant au nom : j’ai toujours aimé le monde des fées. Le côté magique de la Vie, la beauté de la Vie. «Chaudron» faisait ainsi écho à un aspect un peu magique : c’est l’ustensile qui est souvent utilisé par les créatures féeriques pour cuisiner.

C’est aussi un ustensile dans lequel des délicieuses choses mijotent pendant de longues heures, pour pouvoir nourrir, avec Amour un grand nombre de personnes ♥

«Pastel»… Ha… La touche «pastel».

J’aime la douceur. Mes amis disent de moi que je suis une personne extrêmement douce. C’est ce côté «doux» que j’ai voulu ajouter dans mon univers.

 

Tu écris beaucoup sur l’alimentation saine…comment en es-tu arrivée à ce type d’alimentation ? Quel est ton cheminement vers une alimentation équilibrée et saine ?

La cuisine saine et gourmande est ma passion.

Ma passion, mon métier, ce qui me fait vibrer, ce qui me nourrit, ce qui me rend heureuse. Mon souhait le plus cher est de pouvoir répandre la magie d’une cuisine saine et gourmande dans le monde (oui, rien que ça).

Transmettre, et communiquer une façon de se nourrir sainement, tout en restant extrêmement gourmand, et sans que des mots comme «frustration» ou «régime» aient leur place. C’est accessible à tout un chacun ✭

Au-delà de ce concept, j’aime à pouvoir transmettre mon savoir, et pouvoir aider les gens à accorder leur alimentation à qui ils sont vraiment. En fonction de plusieurs paramètres (rythme de vie, habitudes, goût, constitution naturopathique…), mes conseils peuvent totalement varier d’une personne à l’autre. Un ingrédient, ou un type d’aliment conviendra à merveille à une personne, et à l’inverse, pourra ne pas convenir du tout à une autre.

On est tous différents… Il est donc normal que notre alimentation s’adapte à chacun de nous 🙂

Je mange tous les jours de délicieuses choses saines & gourmandes. J’arrive à allier plaisir gustatif, et haute valeur nutritionnelle. Et… rien que ça, quelque part, ça contribue au bonheur 🙂

 

 

L’alimentation crue représente t’elle une part importante de tes repas au quotidien ?

Je ne suis pas crudivore. Je privilégie une cuisine saine et gourmande, et tendance végétale. Je suis très à l’écoute de mes envies, des ressentis de mon corps. Il faut bien distinguer «pulsion» ou «gourmandise», et «ressentis».

Les ressentis sont dictés par notre organisme. C’est, en quelque sorte, l’intelligence de la Vie. Notre corps sait instinctivement ce dont il a besoin, et en écoutant nos ressentis.

Actuellement, la consommation de notre société occidentale est souvent dictée par la gourmandise, pulsions, et nos ressentis sont brouillés par nos émotions, et surtout faussés par des addictions (salés, sucrées, gras) dues à des habitudes alimentaires, et à une qualité d’aliments trop souvent raffinés.

Pour en revenir à la part de cru dans mon assiette : l’été, j’ai plus envie de manger cru. J’incorpore alors plus de cru, dans mes repas.

 

Manger cru au quotidien, c’est pour toi une contrainte ? un plaisir ou tout simplement, quelque chose de naturel et évident ?

La aussi, j’écoute mon corps, mes ressentis. Actuellement, je ne m’imagine pas être exclusivement crudivore. D’une part, car je vis dans un pays où les températures ne sont pas favorables au crudivorisme toute l’année. Et, d’autre part, car j’ai une constitution naturopathique de base qui a besoin d’un apport de chaleur via l’alimentation.

En revanche, mon petit déjeuner est 100% cru et vegan, et ce, tout au long de l’année (l’hiver, un thé bien bien chaud l’accompagne toujours).

 

Peux-tu nous donner des exemples de tes repas/plats crus en ce moment ?

Je vous parlerai très prochainement de mon petit déjeuner cru et vegan, sur mon blog. J’adore me lever très tôt, bien avant tout le monde. Je savoure le lever du soleil, et prends plaisir à regarder l’aube. C’est pour moi un moment magique où je prends le temps de me reconnecter à moi-même, et au monde.

Vous voulez un petit secret ? L’aube est aussi le moment favori des fées ✩

En dehors du petit déjeuner, l’été, j’adore préparer des glaces crues.

Sans produit laitier, sans oeufs, sans sucre ajouté, je les prépare avec mon chouchou, j’ai nommé : le Vitamix ! Ça fait 2 ans que j’ai ce blender, et très sincèrement, j’en suis addict. Mes amis s’amusent à m’écouter en parler…

Autant, à la maison, j’ai également un extracteur de jus, mais non, non, c’est le Vitamix qui a toute mon attention.

J’incorpore aussi beaucoup de crudités au début de mes plats, surtout le midi.

Le secret d’une petite salade goûteuse ? La sauce. Tout réside dans la sauce de la salade. Je suis en train d’écrire un article sur le sujet (il faudra être un peu patient, là).

 

Quelles sont tes sources d’inspiration dans toutes tes recettes ?

Si je vous dis «les fées», vous me croyez ?

C’est pourtant la vérité.

Hum…Lorsque des clients me commandent des recettes (en m’imposant un ou plusieurs ingrédients, ou des thématiques), je laisse mon imagination de gourmande vagabonder. Et, les idées se présentent à moi, naturellement, sans que je force quoi que ce soit. C’est assez magique.

Il en est de même pour la grande majorité des recettes publiées sur mon blog. Ce sont elles qui viennent à moi ✭

Tartelettes crues au citron de Mély

Quel(s) conseil(s)  pourrais- tu donner à des personnes qui veulent changer leurs habitudes alimentaires pour tendre vers plus de cru, plus de choses naturelles et non transformées ?

Tout dépend du point de départ de la personne, de là où elle se trouve présentement, avec l’alimentation, de ses habitudes, de sa motivation à cuisiner, de son budget ! Tant de facteurs peuvent être en compte…

D’une manière générale, je conseillerai de tendre vers une alimentation plus «brute», faite maison (supprimer les produits tout prêts, transformés…). Cuisiner avec des aliments complets, ou semi-complets, consommer des fruits et légumes de saison, et tendre vers une alimentation plus végétale.

 

Un fruit ou un légume préféré? 

Je consomme de saison. Au-delà du fait que c’est plus respectueux vis-à-vis de notre jolie Planète Terre, c’est aussi parce que je suis à l’écoute de mes ressentis.

Il m’est im-po-ssi-ble de vivre un hiver sans mon légume préféré d’hiver : le potimarron. Impossible !

En revanche, en été, même si j’en avais la possibilité d’en consommer, je n’ai pas envie de potimarron. Mon corps n’en ressent pas le besoin, et est plus attiré vers des légumes de saison, qui soient plus légers, plus aqueux, et correspondent plus aux besoins de mon corps à cette période, tout naturellement.

Dame Nature sait ce qui est bien pour nous.

On devrait plus respecter ses rythmes, et bouder les courgettes & les aubergines qui nous sont proposées en plein coeur de l’hiver, même dans les magasins bio !

Quel est ton plat cru qui étonne le plus les non crudivores?

C’est un plat qui met tout le monde d’accord, même ceux qui ne sont absolument pas habitués à la cuisine saine, et qui sont des grands carnivores : c’est ma sauce à pâtes féeriques.

sauce végan pour pâtes

Elle est vraiment très simple, rapide, et peut se décliner en y ajoutant quelques algues séchées, un peu d’ortie en poudre, ou un peu d’épices. Elle a une texture extrêmement crémeuse, onctueuse, qui rappelle la crème fraiche, alors qu’elle n’est constituée que de bons acides gras !

 

En hiver, le seul plat que je réalise en cru, c’est des mousselines de légumes. J’aime les réaliser le soir, en rentrant à la maison, après une longue journée, et avoir affronté le froid de l’hiver. Bon…Pour les réaliser, il faut mon chouchou (le Vitamix).

Ma préférée est la mousseline de carottes doudou, ou une autre de ses variantes : mon duo gourmand carottes & caroube. Une troisième (que j’ai énormément fait l’hiver dernier) : ma mousseline de panais étoilée.

Toutes ces recettes peuvent être réalisées en version crue, avec mon chouchou, sans avoir cuit les légumes avant.

C’est tout de même plus pratique, plus rapide, et nutritionnellement plus intéressant (comme tous les nutriments ont été gardés du fait qu’il n’y a pas de cuisson).

Il suffit de laisser tourner le chouchou jusqu’à ce que le mélange à l’intérieur chauffe (grâce à la force de rotation des lames).

Un autre grand classique de la cuisine crue, qui épate absolument tout le monde, c’est une mousse au chocolat, vegan & crue. Le secret réside en l’utilisation d’avocat. Encore une fois, ce sont eux qui donnent une texture crémeuse. On y ajoute de la poudre de cacao crue, un peu de sucrant (sirop d’agave, sirop de yacon, sève de kitul ou sucre de fleur de coco), et c’est tout ! On peut même la customiser un peu en y ajoutant au choix un peu de cannelle, de vanille, de caroube crue…

 

Enfin, te fixes-tu des challenges dans toutes tes recettes ? et si oui, que souhaiterais-tu encore réaliser en version crue ?

C’est plus un but qu’un challenge : mes recettes ont un point commun, c’est le plaisir gustatif des papilles.

Partagez cet article avec vos amis !
    Ce contenu a été publié dans Généralités, Recettes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

    3 réponses à Découvrez une amoureuse de la cuisine saine et naturelle : Mély, de Chaudron pastel !

    1. charline dit :

      Merci pour l’info – je me suis inscrite à la newsletter de chaudronpastel – Belle journée à toi – CHARLINE

    2. Mlle Pigut dit :

      Ahhh Mély, son univers, sa gentillesse… je suis contente de lire ses réponses ici. Merci pour cette petite interview !

    3. Ping : Terrine de tomates aux olives » Mixer Deshydrater Crudites

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *