Pour un repas de Pâques plein de surprises, pensez au cru !

Régulièrement, quand je parle d’alimentation vivante ou de crudivorisme, les personnes restent perplexes quelques secondes avant de me dire ensuite : « Mais enfin, il doit te manquer des protéines » ou encore « Mais ton alimentation doit être monotone »…..(d’ailleurs, j’imagine que vous aussi, vous entendez ce type de remarques, non? )

 

Billes de chocolat cru à la noix de coco

 

Bref, ma réponse est souvent d’expliquer qu’au contraire, le régime crudivore peut être source de créativité et de plaisirs et qu’il faut faire la place libre à son imagination, son plaisir des saveurs intactes et  tout simplement, sortir des sentiers battus.  D’ailleurs, je vais reprendre ici une citation d’Amélie qui disait dans son interview:  « J’aime jouer avec les couleurs, avec les saveurs. C’est quelque chose de magique et d’inépuisable. »

Optez pour du chocolat cru au moment de Pâques

Alors, vous me direz OK, c’est sympa tout cela mais, pour mon repas de Pâques…je fais comment ? Et bien, vous le faites quasi normalement, non pas avec des œufs, cloches ou lapins en chocolat mais avec des confiseries de chocolat cru  que vous pouvez emballer dans des papiers fluos et insolites pour ensuite, les cacher dans votre jardin, histoire que les enfants aient ce plaisir de chercher les « œufs » de Pâques. Une fois toute ces confiseries trouvées, dites-leur de bien déguster ces chocolats (et non de se « baffrer« ), qui, grâce au mode de production, sont riches de plus de 300 substances vitales (dopamine, sérotonine, nombreux polyphénols….).

 Un repas de pâques tout cru !

Ensuite, pour le repas en tant que tel, profitez des fruits et légumes de saison avec pourquoi pas une salade d’asperges crues en entrée, puis des keftas et une bonne salade et son assaisonnement insolite ou des raviolis de betterave et en dessert, soit un bon smoothie, une bonne glace ou pourquoi pas, les brownies crus décadents de Julie ! Bien évidemment, gardez une petite place pour déguster ensuite les confiseries de chocolat trouvées dans le jardin (plusieurs parfums à votre disposition…. chocolat  vanille, chocolat noisettes, chocolat noix de coco, chocolat menthe ou encore chocolat amandes) et voilà, votre menu pour un repas de pâques cru est prêt alors…..qui ose dire encore que l’alimentation vivante est monotone ?

Partagez cet article avec vos amis !
    Ce contenu a été publié dans L'alimentation vivante au quotidien, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *