Idée crusine : le taboulé de quinoa germé

Cette plante traditionnelle est cultivée depuis plus de 5 000 ans sur les hauts plateaux d’Amérique du Sud. Comme le haricot, la pomme de terre et le maïs, le quinoa était à la base de l’alimentation des civilisations précolombiennes, mais, contrairement à ces derniers, il n’a pas retenu l’attention des conquérants espagnols à cause de la teneur en saponine de l’enveloppe de ses graines non écorcées, et du fait que la farine qui en est tirée n’est pas panifiable, à cause de l’absence de gluten de sa composition.

Le quinoa est très digeste, sans gluten, pauvre en lipides, mais riche en fer alimentaire et en protéines. En moyenne, le quinoa contient 16 à 18 % de protéines. Il contient également tous les acides aminés essentiels à la vie humaine. Il a une texture de caviar et un goût léger de noisette.

Pour 4 personnes :
200 g de quinoa
3 tomates
1 concombre
1 petit bouquet de menthe
le jus de 2 citrons
2 cuil. à soupe d’huile d’olive
sel

La veille, faites tremper le quinoa dans de l’eau. Le lendemain matin, égouttez et laissez germer. Cette opération va s’effectuer en très peu de temps, quelques heures tout au plus car le quinoa germe très vite.

Coupez en dés les tomates et le concombre épluché. Mélangez-les avec le quinoa germé, ajoutez la menthe ciselée, le jus des citrons, l’huile d’olive et le sel.
Mettez au frais au moins 2 h avant de servir.

Partagez cet article avec vos amis !
    Ce contenu a été publié dans Recettes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>