L’aventure continue – courage Alexandre !

Jour 6 :

Ca n’a pas loupé ! Trop mangé de pain, donc de gluten la veille : je suis «tanké». J’appelle tanké le sentiment d’être lourd, d’avoir comme le corps à la sortie d’un bain chaud, pas vif, pas svelte, un peu lourdaud. Je décide de réattaquer avec un bon jus pour repartir d’un bon pied.

Au menu :
Mâche, carottes, pommes, persil, un peu de coriandre ( je n’aime pas ça mais le jus va m’aider * ) du chou vert, citron et céleri.

* Voilà pourquoi les jus sont si fantastiques , ils vous permettent de consommer des aliments que l’on n’aime pas forcement dans une quantité très intéressante du point de vue nutritionnel ! Des légumes verts comme le céleri, la coriandre, le fenouil se mélangent parfaitement aux autres saveurs et passent comme une lettre à la poste. Je pense particulièrement aux parents qui luttent à faire manger les légumes verts à leurs enfants.  Personnellement j’ai toujours détesté les légumes verts, boudé devant mon assiette d’épinards, éjecté mon fenouil cuit de mon assiette et avoir des hauts le cœur à chaque bouchée d’un plat contenant trois feuilles de coriandre. Encore une excellente raison d’investir dans un extracteur de jus comme le Green Star Elite.

Comme on est vendredi soir, petit apéritif avec quelques chips de pommes de terre. C’est là, que je me dis que j’aimerais vraiment essayer le déshydrateur Excalibur pour me faire des chips crues de patates douces ou de pommes par exemple.

Jour 7 :

Il fait moche dehors, l’envie de faire une expo se fait atomiser par l’envie de me coller au fond de ma couette avec un bon film. Oui mais ma copine me réclame un veggie burger depuis le début de la semaine ! Donc c’est décidé : demain ce sera relâche crue et place à une recette de veggie burger que je pourrai diffuser sur ma chaine de télé Vegan TV Paris.
Mais pour aujourd’hui un grand thé, deux pommes, des abricots secs, des amandes et hop aux courses. Je vais me lancer dans la copie d’un burger «géant» d’une célèbre chaine de fast food belge mais version vegan ! Je dois donc faire le tour de Paris pour trouver les ingrédients.

A mon retour c’est l’heure de faire le plein de vitamines ! Un green juice tout ce qu’il y a de plus traditionnel : mâche, pommes, carottes, céleri, épinards, persil et citron va me faire tenir sans problèmes jusqu’ à l’heure du diner avec ma copine. On doit terminer du haché végétal et on a des tortillas donc ce sera tacos ! Des mois que je n’en avait pas
mangé ! Avec des petits dés de tomates fraiches, de la laitue et des petits oignons, de quoi combiner aliments cuits et crus pour un diner convivial et gourmand. Cela me rappelle qu’une fois de plus, être dans le chemin du crudivorisme nécessite une certaine forme de flexibilité afin de pouvoir partager des repas nutritifs et accessibles à tous.

Jour 8 :

Aujourd’hui jour de relâche crue. A part quelques fruits au saut du lit, mon menu du jour c’est veggie burger.
C’est donc possible de manger à la fois sain et cru, de se permettre des plats plus gourmands, de vivre son passage au crudivorisme sereinement sans avoir faim ou souffrir. Voilà pourquoi demain je commence la phase 2 de mon aventure : je passe à 80 – 90 % cru. Je me sens prêt, équilibré dans mon parcours, assuré dans mes choix. Je pense faire pousser de l’herbe de blé, remplacer les plats cuits par des salades composées et des légumes sous forme de crudités, même si j’aime autant les «juicer». Je vais essayer de varier les types de jus, peut-être me faire des jus à base de betterave, commencer à tester des laits d’amandes et des pâtés de noix.

Cette semaine a donc été très bien vécue car à aucun moment je ne me suis senti bridé ou en manque de nourriture cuite. Mon poids est resté stable, mon énergie semblable à d’habitude car j’ai pas mal dormi et donc j’étais en excellente forme. Pas de symptômes de manque ou de carences en protéines. Je ne suis pas du tout lassé ou frileux à l’idée de continuer mon aventure. Au contraire ce soir je sens plutôt une grande envie de passer à la vitesse supérieure en terme de crudivorisme. J’ai hâte de vous faire partager des recettes plus élaborées et des desserts grâce au Green Star Elite, des crèmes glacées par exemple ! A la semaine prochaine !

Alexandre Z.

Partagez cet article avec vos amis !
    Ce contenu a été publié dans L'alimentation vivante au quotidien, L´aventure crudivore, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *