La suite de « aventure crudivore » !

Ci-après vous trouverez la suite de «l’ aventure crudivore » d’Alexandre.

Jour 3 :

Aujourd’hui au saut du lit, je me suis senti un peu lourd, fatigué, le tofu étant fait à partir d’une légumineuse et il est donc parfois lourd à digérer le soir pour moi. J’ai pris la direction de la cuisine, je me suis versé un grand verre d’eau minérale à laquelle j’ai ajouté un bon trait de jus de citron fraîchement pressé grâce au Green Star Elite. Ce qui est chouette, c’est que le citron même avec la peau ne fait pas peur à cette machine, elle le broie tout simplement et extirpe beaucoup plus de jus qu’une centrifugeuse.

Et là j’ai senti que j’étais réhydraté correctement alors que normalement on attend de boire son thé ou son café, voire un jus de fruit pour consommer du liquide. Là, mon corps s’est rechargé en eau et du coup je me suis senti comme réveillé. C’est vraiment une bonne habitude à prendre. Ça ne coûte rien et ça fait vraiment une différence, surtout après une longue nuit où on perd beaucoup d’eau sans se réhydrater.

Environ 10 minutes après, je me suis lancé dans un green juice. Toujours mes petits
favoris : carotte, persil, céleri, pommes et épinards. Concernant les doses, je m’assure d’avoir un minimum de deux pommes et deux carottes pour avoir un jus sucré et ne pas avoir de jus à tendance salée, surtout pour le petit déjeuner !

Ce qui est merveilleux avec les jus, c’est que bien qu’on puisse imaginer le contraire, on n’a pas de sensation de faim. Il existe naturellement de petites envies de grignoter ou plutôt de mâcher des choses, qu’à cela ne tienne! Je me cale avec deux belles poignées de graines : noix de cajou, cacahuètes, amandes ! Cela me coupe l’envie de manger. En effet, la faim est souvent le symptôme de deux manques dans l’organisme : le manque d’eau et le manque de vitamines et minéraux.

Comme un green juice est une vraie bombe de vitamines et qu’il hydrate le corps, la faim ne se fait pas ressentir.

Toute la journée, une belle énergie grâce au jus !

Le soir j’ai mangé de la purée de pomme terre et panais avec de petits légumes.

Jour 4 :

Aujourd’hui j’ai beaucoup dormi, je crois que mon corps me demande du repos après cette fin d’année à toute allure.

Je me suis donc levé tard, et j’ai commencé ma journée avec un jus à base de mâche, concombre, persil, citron, épinard, concombre, carottes et pommes.

Les herbes fraîches ont toujours été un point important dans mes jus car, par exemple, le persil contient plus de vitamine C que l’orange. Mais on ne mange pas un quart de botte de persil comme ça en attendant le bus ! Dans une centrifugeuse, les lames coupent les herbes et en tirent un jus contenant des résidus, ce qui donne pour résultat un jus qu’il faut repasser à la passoire fine (quand on en a une). Le Green Star Elite permet d’extraire le jus d’herbes fraîches comme le persil ou encore des feuilles de salade comme la mâche d’aujourd’hui sans laisser de résidus grâce à son tamis intégré et son système de rotors ingénieux.

De plus, dans une centrifugeuse, le persil ou le chou rincé devient plus «résistant» aux lames et donc fait un «bouchon» compact qui freine la lame, chauffe les herbes et donne du fil à retordre à la machine. Sur le Green Star Elite, c’est assez merveilleux de voir les rotors littéralement absorber les herbes et les «aspirer» pour les ressortir complètement vidées de leur jus et sèches comme de la terre dans le bac à fibres de l’extracteur !
Ce soir j’ai eu une réunion de travail donc petite pause gourmande avec des chips de maïs et du fromage végétal à tartiner !

Jour 5 :

Aujourd’hui j’ai encore beaucoup dormi ! Sommeil en retard ? Rien de prévu de la journée ? Bossé toute la nuit ? Oui, oui et oui ! Je me suis réveillé avec une envie de manger des choses consistantes. Sûrement aussi à cause de l’apéritif d’hier soir car le sel et les produits cuits donnent envie d’en remanger.

J’ai donc commencé ma journée par une grosse tartine de fromage végétal. Comme je n’en mange que très, très rarement, je profite d’en avoir dans mon frigo pour me faire plaisir.
Voyez, le crudivorisme doit avant tout être un plaisir de manger sain et pas du tout une interdiction de manger du cuit, car cela provoque des frustrations. Plus on avance le cœur léger dans le crudivorisme plus on va loin ! Croyez en mon expérience !

Comme je vis en décalé,  je ne fais pas de repas à heures fixes,  je grignote des fruits en travaillant et je rempile avec des tartines de fromage végétal. J’ai conscience que je vais devoir rééquilibrer demain ! Mais pas de soucis. J’espère ne pas trop avoir le contrecoup du pain demain.

Partagez cet article avec vos amis !
    Ce contenu a été publié dans L'alimentation vivante au quotidien, L´aventure crudivore, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *