Le déshydrateur Sedona de Keimling : avis d’une bloggeuse

Qu’est-ce qu’un déshydrateur, et à quoi ça sert ?

Un déshydrateur est une sorte de four à soufflerie qui chauffe à basse température (40°C/45°C en moyenne) et pendant plusieurs heures (pour une déshydratation complète de végétaux, il faut compter environ de 24 à 48h).

Autrefois nos aïeux utilisaient la chaleur du soleil ou bien la chaleur résiduelle des fours à pain pour faire sécher des fruits (les pruneaux par exemple), des légumes (les tomates séchées), des champignons ou des galettes de céréales (les fameux pains essènes).

La déshydratation ‘maison’ présente deux avantages :

  • Elle permet de conserver les aliments dans de très bonnes conditions, et sans dénaturer leur goût. C’est par exemple important pour les champignons, à la saveur si fragile qui est fortement diminuée après congélation ou appertisation (conserves).
  • Elle permet de ne plus perdre les fruits et légumes du jardin que l’on récolte en grande quantité en saison.
  • Elle dénature beaucoup moins la qualité nutritionnelle des aliments que la cuisson. En effet, au-delà de 50°C, la cuisson engendre des réactions entre les molécules qui créent des toxines et qui détruisent les précieuses enzymes des végétaux (voir le livre de Jean Seignalet « L’alimentation ou la 3e médecine »). Déshydrater les aliments permet donc de manger des végétaux ‘en qualité crudité’.
  • Les fruits séchés que l’on achète dans le commerce ont été déshydratés à haute température et ont perdu la majeure partie de leur qualité nutritionnelle.


Pourquoi choisir en particulier le modèle Sedona de Keimling ?

 C’est un modèle qui présente de nombreux avantages :

  • la longue expérience de Keimling dans le domaine : l’Excalibur, le prédécesseur du Sedona, a déjà joui d’un immense succès.
  • facilité d’utilisation : l’écran numérique permet de régler facilement la température et le temps de marche.
  • une grande capacité : ses neufs plateaux permettent de déshydrater en une fois une grande quantité d’aliments, et de faire ainsi des économies d’énergie.
  • la possibilité de n’utiliser que la moitié de l’appareil : si vous avez peu d’aliments à déshydrater, le Sedona permet d’utiliser un mode économique sur 4 plateaux au lieu des 9 plateaux prévus.
  • la programmation du temps de séchage : on peut programmer le Sedona jusqu’à 99h, ce qui permet de l’oublier pendant son fonctionnement !
  • son silence : le Sedona est déjà très silencieux en mode d’utilisation de jour (on n’entend que le faible bourdonnement de sa soufflerie), mais il possède aussi un mode silencieux de nuit.

Ma première utilisation du déshydrateur Sedona :

Dans un premier temps j’ai choisi l’utilisation basique du Sedona : déshydrater des végétaux pour les conserver. Par la suite je me lancerai dans les recettes très créatives que propose Keimling (des mini-pizzas de crudités, des pains essènes, des crakers et barres énergétiques…) : il y  a vraiment de quoi inventer plein de nouvelles recettes avec le Sedona !

J’ai donc rempli soigneusement mes plateaux ainsi (tomates, pommes et nectarines, courgettes) :

Et voici ce que j’ai obtenu au bout de 15h (les tranches fines réduisent le temps de séchage) :
 Fruits et légumes séchés   

Complètement déshydratés, ces fruits et légumes séchés se conservent sans problème plusieurs mois dans des bocaux en verre (moi je recycle mes pots de confiture).

Fruits et légumes déshydraté conservés 

Si vous préférez les conserver avec encore un peu d’humidité, vous pouvez les conserver dans un bocal au frigo pendant plusieurs semaines. J’ai plongé mes tomates séchées dans un bocal avec de l’huile d’olive car j’ai préféré les garder légèrement humides pour les incorporer à mes salades.

Voilà ma première utilisation du Sedona. J’ai hâte de vous présenter mes prochains essais !

Partagez cet article avec vos amis !
    Ce contenu a été publié dans Généralités, Recettes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

    14 réponses à Le déshydrateur Sedona de Keimling : avis d’une bloggeuse

    1. Je valide tout ce qui a été dit 🙂
      Cet appareil est FA-BU-LEUX ! Gros coup de foudre !

    2. richard dit :

      Bonjour,
      J’ai acheté un Sedona avec les plaques anti-adhésive.
      Je suis un peu déçu alors je voudrais votre avis.
      Les plaques ne sont pas anti-adhésive. Je les ai passé sous l’eau froide ou mis de l’huile, mais rien n’y fait ça accroche mes crakers. Pas très pratique pour retourner à mi-cuisson !!!
      J’ai fait de croutons de lin aux légumes et sur une des plaques j’ai mis du papier sulfurisé bio. c’est à la limite plus facile à condition d’humidifier la feuille pour décoller la plaque de crakers. Bref c’est folklorique .!!
      De plus, il est très long à déshydrater. Quand je fais les recettes, le temps de déshydratation indiqué est par exemple entre 12h et 16h sauf que chez moi c’est presque le double.
      Je suis en train de faire des cookies sans sucre du livre « cuisine vivante pour une santé optimale » où la déshydratation est d’1 nuit normalement, j’en suis à presque 24h presque !!!!????

      Est-ce normale que le temps soit beaucoup plus long ? je sais que c’est variable mais le double voir le triple, je trouve ça ennuyeux. C’est déjà long en temps normal !!!

      Merci de me donner votre avis d’utilisateurs.

      Cordialement

    3. Gregoire dit :

      Merci Richard pour ce commentaire et ce retour d´expérience.

      Nous avons transmis votre commentaire à la bloggueuse qui reviendra certainement vers vous prochainement avec ses remarques et son retour d´expérience.

      En tout cas, je voulais dire qu´à titre personnel, j utilise des inserts paraflexx et que je n´ai aucun problème avec …bien au contraire, j´en suis très content.

    4. En fait, ça dépends de la texture de la pâte à crackers, j’ai parfois aussi ce genre de chose, alors je laisse encore un peu déshydraté et ensuite ça se décolle plus facilement.

    5. gilles migné dit :

      Bonjour,
      Je viens d’acheter un Sedona et j’ai des soucis de séchage.
      En effet, j’ai essayé de faire des tomates en rondelles (toutes coupées à la même épaisseur) le déshydrateur était réglé à 45°, au bout de 7 heures, le côté droit était hyper sec et le côté gauche toujours humide.
      J’aimerais bien savoir si ce problème est récurant ou s’il s’agit d’une panne.
      Merci d’avance.
      Cordialement,
      gm

      • Laura V dit :

        Bonjour Gilles,
        Le mieux serait d’écrire au service client de Keimling puisqu’ici c’est le blog, je ne pourrai donc pas vous aider. Mais en effet ça me semble étrange car moi-même en possession du Sedona je n’ai jamais eu de soucis, ça déshydrate uniformément.
        Bonne journée à vous.

    6. Corinne dit :

      Bonjour,
      J’essaie de savoir auprès du fabricant Tribest (qui fabrique les Sedona) quel est le plastique utilisé pour les plateaux du déshydrateur. Car mise à part la mention sans BPA, on ne sait pas s’il s’agit de polycarbonate ou autre. Je n’ai pas de retour du fabricant. Avez-vous des informations là-dessus ?
      Merci

      • Laura V dit :

        Bonjour,
        Le mieux serait de voir directement avec le service client de Keimling qui pourra vous en informer très certainement.
        Pour ma part je n’ai pas d’info là dessus, je suis désolée.
        Tenez moi informée si vous n’avez pas de retour de Keimling.

    7. S L-V dit :

      Bonjour, je viens de recevoir le Sedona , est je suis un déçue par l’aspect de la porte;
      Pas l’allure générale qui est bien, mais le plastique de la porte lui même qui est un peu rayé et avec des traces que l’on ne peut pas nettoyer car dans le pastique lui même.
      Je suis très embêtée, car je ne sais pas s’ils sont tous comme ça, ou si je dois réclamer pour pouvoir le changer.
      Pouvez vous me donner votre avis; s’il vous plait.
      Cordialement
      Sylvie

      • Laura V dit :

        Bonjour,

        Sur votre facture il y a très certainement un numéro ou un mail pour le service client, je vous invite à les contacter directement, ils seront plus en mesure de vous répondre, puisqu’ici c’est le blog et je ne m’occupe pas de ce types de problèmes.
        En revanche tenez moi informée de la suite.

        Bonne journée à vous.

    8. Yadelavie Uni-vers Elle dit :

      Pour l’instant…. j’ai fais plusieurs séries de séchages de fruits. Je viens de recevoir le sedona combo.
      Première série :
      * carottes, panais coupés en rondelles avec mandoline épaisseur : 1 à 2 mm.
      Résultat au bout de plus de 24h : sèches mais textures caoutchouteuse, non craquantes, et goût fade.
      *tomates coupées fines, résultat : immangeables, parfois collantes, parfois sèches comme du bois. séchage plus de 24heures.
      * Kiwis coupés en rondelles fines, au bout de presque 20h elles sont collantes.
      *Menthe fraîche, elle a noirci et perdu son goût comme si elle avait moisi. La menthe fraîche a séché au bout de 8heures.
      J’ai retourné les tranches à la moitié environ, et retourné les plateaux. Je suis allée vérifiée plusieurs fois etc.

      Première série : super déçue. J’ai l’impression d’avoir gâché mes végétaux, perdu du fric.
      mais je me dis que je commence, et que je vais mieux réussir la fois prochaine.

      Deuxième série : tomates, courgettes, en tranches super fines pour les courgettes et en tranches plus épaisses pour les tomates (un demi à un centimètre), au bout de 24 heures les courgettes que j’ai faites mariner dans un chouille d’huile de sésame et d’épices, et les tomates nues ne sont pas sèches, et des courgettes qui sont sèches, c’est caoutchouteux.

      Bref…. je suis encore déçue.

      Je passe à une recette de falafels… que je cuis le double ou le quasi triple de temps proposé… et je suis encore déçue du séchage….

      Peut il y avoir un problème ?

      Merci !

      • Admin LVGP dit :

        Bonjour,
        Je vous conseille de demander au service client.
        En revanche, pour mon avis personnel et ayant un Sedona mais pas le combo, certains fruits sont plus long à déshydrater pour un résultat inattendu.
        Pour les légumes, afin de leur donner du croquant, il faut les faire mariner.
        Pour les fruits, en l’occurrence les kiwi, plus il y a de sucre plus ça sera collant et pour ma part j’ai pu avoir des rondelles séches mais tendre.
        Pour les préparations comme des boulettes, sachant que c’est plus épais, le temps est plus long.

        J’espère vous avoir un peu aidée et surtout demandez au service client de Keimling pour un avis plus technique.

        Bonne journée à vous.

        • adato dit :

          Idem que ci-dessus très déçue par le sedona, très difficile d’avoir du craquant du totalement sec, non seulement ça met X temps, non seulement je mets beaucoup de temps et d’eau à nettoyer les clayettes mais en plus les goûts ne sont pas terrible et parfois il suffit d’un peu d’humidité restante et c’est tout le pot qui pourrit en deux semaines;

          donc je vais le revendre je pense. Vraiment trèèèès cher pour le résultat, mieux vaut garder le bon vieux four

          • Admin LVGP dit :

            Bonjour,
            C’est dommage et je vous invite à retenter avec des recettes en suivant les temps de séchage.
            Etant une utilisatrice de longue date et en toute honnêteté, je n’ai jamais eu de problème.
            Bien sur dans le four ça fonctionne mais ce n’est pas la même démarche puisque le déshydrateur va conserver les nutriments et vitamines.
            Essayer à nouveau, afin de ne pas rester sur une mauvaise impression. Nous pouvons en discuter par mail si vous le souhaitez.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *